mardi 21 novembre 2017

Cookies - sandwich glacés au spéculoos.

Hello les gourmands, je vous retrouve de bon matin pour une petite recette sucrée. Qui n'aime pas les sandwichs glacés? Je suis sûre que personne ne lèvera la main! Et si je vous proposais une recette de cookies glacés faciles et rapides? Allais je vous emmène dans ma cuisine pour une recette ultra gourmande et en plus avec notre produit belge phare: Le spéculoos! 

Ingrédients:

Pour les cookies:

100 gr de chocolat noir
25 gr de cacao en poudre

40 gr de beurre mou
135 gr de cassonade
1 oeuf
100 gr de farine

2 cuillères à café de levure chimique
1 cuillère à soupe de lait
1 pincée de sel
Spéculoos réduits en poudre 

Pour la glace spéculoos: 

500ml de lait entier
5 jaunes d'oeufs
160gr de sucre cassonade 
1 gousse de vanille 
10 Spéculoos cassés en morceaux 

Préparation: 

Pour commencer, nous allons préparer la glace afin qu'elle soit bien prise pour quand les cookies seront cuits. Pour ce faire, préparez une crème anglaise; faites chauffer le lait dans une casserole et y incorporer les grains de la gousse de vanille ainsi que la gousse fendue en deux. Faites chauffer jusqu'à ébullition puis couvrez et coupez le feu. 
A l'aide de votre robot, blanchissez les jaunes d’œufs avec le sucre cassonade. Versez ensuite un petit peu de lait bouillant et mélangez bien. Reversez ensuite la préparation à base d’œufs dans la casserole de lait et faites chauffer de nouveau à feu doux. 
Mélangez à l'aide d'une cuillère en bois en formant un huit. Vous devez obtenir une crème épaisse. Elle est bonne lorsqu'elle nappe la cuillère! Ne surtout pas faire bouillir la crème anglaise. 
Retirez la gousse de vanille et mettre la préparation dans un bol pour la laisser refroidir durant 4h minimum (vous pouvez la mettre au frigo lorsque la température a baissé). 
Après 4h de repos au frigo, mettre votre crème anglaise dans la turbine de votre sorbetière et laissez prendre. Avant d'obtenir la consistance glacée, versez dans la sorbetière les morceaux de spéculoos et laisser turbiner encore quelques minutes. 
Placez la préparation dans un bac adéquat et faites prendre de nouveau une petite heure au congélateur. 
Dégustez ensuite votre tarte tatin avec une belle boule de glace. Si il vous reste encore des morceaux de caramel, vous pouvez les saupoudrez par dessus la boule de glace une fois que vous dressez. 
Pendant que la glace prend au congélateur, préparez vos cookies. Dans le bol de votre robot, versez votre beurre mou ainsi que la cassonades et fouettez-les ensemble durant 3 minutes. Pendant ce temps, faites fondre votre chocolat au bain marie et incorporez-le ensuite à votre préparation beurre-sucre. Ajoutez l'oeuf, mélangez. Puis ajoutez la farine, la levure chimique, le sel ainsi que le cacao en poudre et mélangez bien le tout. Une fois le tout incorporé, ajoutez le lait. La pâte doit former une boule, placez alors un film alimentaire sur le dessus du bol et mettez la pâte au réfrigérateur durant une trentaine de minutes. Préchauffez votre four à 180°C le temps que la pâte repose. 

Une fois la pâte reposée, formez des boules de la tailles d'une grosse cerise et roulez-les dans la poudre de spéculoos. Posez-les ensuite sur une plaque garnie de papier sulfurisé (pensez à bien espacer vos boules sur la plaque car en cuisant ils vont s'étaler et si vous ne les espacez pas suffisamment, ils risquent de se toucher à la cuisson). Enfournez ensuite pour une quinzaine de minutes. Ne les laissez pas trop cuire, c'est normal si ils restent mous, ils durciront en refroidissant (si vous les cuisez de trop, ils risquent de devenir beaucoup trop durs par la suite). 

Pendant que vos cookies refroidissent, sortez votre glace afin de pouvoir la travailler plus facilement. Quand la glace a un peu "réchauffé", à l'aide d'une cuillère ou d'une pince à glace, placez une "boule" sur l'intérieur d'un cookie et placez un autre cookie sur le dessus avec de créer une sorte de sandwich avec vos cookies. Les cookies sont volontairement un peu mous afin de pouvoir croquer dedans facilement. 

Dégustez sans plus attendre! Et bon appétit. 

mercredi 15 novembre 2017

Nos aventures en Indonésie part II, Java.

Coucou tout le monde, ça y est, on a bel et bien entamé l'automne. Les températures sont nettement descendue. On appréhende d'ailleurs déjà l'hiver. En attendant, je me replonge de nouveau dans mes souvenirs de vacances. Je vais vous conter aujourd'hui la seconde partie de notre périple en Indonésie, plus précisément à Java. Si vous n'avez pas vu le premier article, le voici. Après Bandung, nous avons donc pris un bus afin de rejoindre la petite "ville" de Pangandaran situé au sud de Bandung. Nous aurons mis un peu plus de 20 minutes pour arriver à destination et payé une dizaine d'euros pour deux personnes. 
Une fois arrivés aux abords de Pangandaran, nous nous sommes dirigés vers les portiques indiquant l'entrée de la ville. Là bas, vous devrez payer un droit d'entrée dans la ville. Nous avions réservés dans un guest house appelé Pondok Wulan situé à 10 minutes de l'entrée de la ville. L'endroit était plutôt pas mal avec un petit déjeuner qui nous a plu. En revanche, nous ne vous conseillons pas de manger votre repas là bas car les portions sont minuscules comparé au prix que vous payerez. Mieux vaut manger à l'extérieur et marcher un peu pour trouver un petit restaurant (ne choisissez pas ceux qui paraissent plus "propres" car au final ce sont des attrapes touristes et vous ne mangerez vraiment pas bien!), pour notre part, nous avons mangés les 3 jours pratiquement toujours dans le même petit endroit. Nous étions satisfait des plats commandés et les jus proposés étaient très bons et vraiment pas cher! 
Notre première impression sur la ville était vraiment bonne! On distingue aux abords de la route qui nous mène vers les plages, un tas de rizières. Peu de touristes. Les gens ont l'air chaleureux.. On sent qu'on va bien se plaire là bas...

Plusieurs activités vous seront proposées sur place. Notamment la visite du green canyon. Nous n'avons personnellement pas voulu faire d'activités de ce type car le prix n'est pas donné et nous ne restions que 3 jours sur place (où nous avions vraiment envie de profiter du calme de l'endroit avant de repartir vers les grosses villes), il ne faisait pas très beau non plus et nous n'avions pas envie de payer pour cette activité sans être sûrs de vraiment en profiter (avec la pluie cela était totalement impossible). 

Nous avons donc passé la première journée à nous balader sur la plage. Nous sommes allés jusqu'au port et avons visité un peu la ville. Le soir nous avons pu assister au coucher du soleil qui était juste magnifique!! 
Nous avons eu la chance de voir les mythiques rennes sur la plage. Vous avez bien lu, des rennes. Nous avions déjà lu sur internet qu'il y avait des rennes qui se baladaient en pleins coeur de la ville de Pangandaran mais on était sceptique sur le mythe. Cependant nous avons pu constater que c'était bel et bien réel et je dois avouer que cela fait vraiment bizarre de les voir dans un tel décor! C'était un instant magique... (Nous avons même vu un jeune renne sortir de l'eau, comme venu du fin fond de l'océan..). Dans le fond de la ville se trouvent tout un tas de singes. Ce fut les premiers singes que nous avons vu en Indonésie. Cependant, ils n'étaient pas très gentils et nous avons préférés rester un peu loin d'eux car ils sont relativement agressifs. Surtout si vous ne leur donnez rien à manger. 

Le lendemain, nous avons loué des vélos au bord de la plage pour 2€ la journée. Cela nous a permis de nous éloigner complètement du centre et de visiter un peu les villages. Tous les passants nous saluaient, contents de voir des touristes.. Ils n'en voient pas énormément donc on se rend compte que c'est un plaisir pour eux de voir des gens s'intéresser à leur village. Nous avons décidés de nous arrêter aux abords de rizières (un peu cachées) et avons fait la rencontre de 4 dames qui travaillaient dans les rizières. Elles ont pris une pause déjeuner pour profiter d'un petit moment près de nous, ce qui nous a permis de partager beaucoup de choses avec elles. Elles étaient curieuses de savoir d'où nous venions, comment étaient la vie chez nous. Elles s'étonnaient même de la couleur des poils de mes bras (blonds), ainsi que de la forme de nos nez. Cela paraît étrange, mais là bas, ils ont pratiquement tous un nez épatés donc pour elles, nous étions atypiques. Nous avons partagé de la nourriture avec elle. Je crois que cela fait partie d'un des meilleurs moments passés sur l'île de Java. Ces moments n'ont pas de prix. Ce soir là, nous avons de nouveau pu jouir du coucher de soleil. 
De notre séjour à Pangandaran, nous ne retenons que du positif et les photos que je ramène de cet endroit font partie de mes préférées. Si vous passez par là, nous vous recommandons de vous y arrêter. Vous serez surpris par la chaleur des habitants et du calme qu'il y fait. Je vous retrouve très vite pour la suite de nos aventures indonésiennes. 

mercredi 8 novembre 2017

Pide à la viande hachée.

Bonsoir les gourmands! Je vous retrouve ce soir pour une nouvelle recette et pas des moindres! Tout le monde connaît et adore la pizza. Je vous propose aujourd'hui la recette des pides (autrement appelées pizza turques). La pâte ne ressemble pas à une pâte à pizza classique mais c'est une variante plutôt bonne! Les connaisseurs vont adorer cette recette piquante. Je vous laisse prendre note des ingrédients;

Ingrédients pour 4 à 5 pides:

150ml d'eau tiède
350 à 400gr de farine
3 cuillères à soupe d'huile d'olive
1 cuillère à soupe de sel
1 cuillère à soupe de sucre
un oeuf
un yaourt nature
la moitié d'un sachet de levure déshydratée de boulanger

Ingrédients pour la farce:

500gr de viande hachée (porc-boeuf pour ma part)
3 tomates
1 poivron rouge
1 poivron jaune
2 petits oignons
1 gousse d'ail
1 moitié de piment
3 cuillères à café de concentré de tomate
1 cuillère à café d'ajvar
Origan
Persil
Paprika
Sel
Poivre
2 jaunes d'oeufs (pour la dorure)

Préparation:

Dans le bol de votre robot, cassez l'oeuf et ajoutez le yaourt nature. Dans un verre mélangez l'eau tiède avec la levure et versez ensuite le mélange dans le bol du robot contenant l'oeuf et le yaourt. Ajoutez le sucre, l'huile ainsi que 350gr de farine et finissez par la cuillère à soupe de sel. Mélangez le tout à vitesse moyenne jusqu'à obtention d'une boule. La pâte ne doit pas être trop collante. Si celle-ci colle lorsque vous la touchez, ajoutez jusqu'à 50gr de farine. Une fois que vous aurez obtenu une pâte lisse, qui ne colle pas, filmez le bol et laissez pousser durant 1h à température ambiante.

Pendant ce temps, préparez votre farce. Pour ce faire, mixez les tomates, les poivrons, l'ail, le piment et le persil ensemble. Ajoutez la pâte obtenue à votre viande hachée ainsi que le concentré de tomate et l'ajvar. Assaisonnez la préparation avec du sel, poivre, paprika et origan (vous pouvez également mettre de la menthe ou de la coriandre si vous aimez cela). Mélangez à la main le tout pour que ça soit bien homogène.

Préchauffez votre four à 180°C. Après 1h de levée de votre pâte, faites 4 à 5 boules et les étaler, sur une surface farinée, au rouleau à pâtisserie de manière à obtenir une forme ovale et allongée. Garnissez le centre (à 2cm des bords) de votre pâte, de votre préparation à base de viande hachée. Repliez les bords sur la farce. Avec vos deux jaunes d'oeufs que vous aurez préalablement battus, badigeonnez les bords de votre pâte.
Enfournez pendant  minutes (selon votre four). Vous devez obtenir une jolie couleur dorée sur les bords et votre farce doit être complètement cuite.

Bon appétit.

mercredi 1 novembre 2017

Nos aventures en Indonésie part I, Java.


Hello tout le monde. Cela fait déjà presque trois semaines que je ne vous ai plus écrit par ici. Et aujourd'hui, en ce jour férié, j'ai décidé de vous parler voyage et plus précisément de notre périple en Indonésie. Après avoir passé 1 mois au Népal, nous nous sommes envolés en direction de l'Indonésie début de cette année. Nous sommes arrivés à Jakarta, depuis Kathmandu, le 12 avril et avons décidés de prendre directement un transport en direction de Bandung car nous n'avions pas envie de nous éterniser à Jakarta. Dès que nous sommes descendus de l'avion, nous avons eu du mal à supporter la chaleur plus qu'humide qui se dégageait de l'atmosphère. On a vite compris qu'il allait falloir vite s'habituer à ce climat. 
Pour rejoindre la ville de Bandung, nous avons choisi de prendre un bus privé, à côté de l'aéroport se trouvent des "agences" permettant d'acheter facilement vos billets afin de vous rendre dans diverses villes de Java (cela nous aura coûté 20€ par personne pour le billet Jakarta - Bandung). Nous avons du patienter 1h avant de pouvoir démarrer. Le trajet fut plus que confortable. C'est à bord d'un van que nous avons fait la route. Heureusement que le confort était là, car nous avons passés plus de 8h en voiture à cause des bouchons infernales! Nous n'avions encore jamais connus de tels embouteillages sur les routes. 

Une fois arrivés à Bandung, nous n'avons pas chipoté, on a sauté dans un taxi après avoir négocié le prix (ne jamais oublier que pour les locaux, "touriste" égal argent, donc ils essayeront toujours de vous prendre le maximum d'argent pour une course banal. Même si le coût demandé vous paraît médiocre, sachez qu'il est en général pourtant équivalent au double de ce que payent les locaux! Donc n'hésitez vraiment pas à négocier!!). Il était 23h lorsque nous sommes arrivés au guest house où nous avions réservé au préalable sur le site Agoda. Ce dernier était correct. Propre, confortable. Télévision, internet ainsi qu'eau chaude (je le précise car ce n'est pas nécessairement le cas partout en Indonésie). Soyez tout de même vigileants lorsque vous réservez une nuit quelque part car énormément d'hôtels, guest house, n'acceptent pas de couples non mariés (regardez toujours si il n'est pas indiqué sur l'annonce que c'est un hôtel Syariah) car l'Indonésie est un pays principalement musulman (île de Java surtout!). 

Après autant d'heures passées dans les transports (avion, bus, taxi) nous avions vraiment besoin de nous mettre quelque chose sous la dent. Malheureusement pratiquement tout venait de fermer vu l'heure plus que tardive. Malgré cela, nous avons pu trouver un petit "restaurant" typique d'indonésie ouvert. Nous avons commandé un nasi goreng qui nous a satisfait mais pas autant que le prix plus que démocratique (comptez 1,50€ pour le nasi goreng! La boisson nous aura, au final, coûté plus cher que le plat!). Après une longue journée, nous nous avons plongé dans les bras de Morphée. 

Nous avons passés 5 jours à Bandung. Nous avons vraiment aimé l'atmosphère de l'endroit. Les habitants y sont vraiment plus que sympathiques. Ils ont à coeur de vous faire découvrir leur région et n'ont pas forcément l'habitude de voir des touristes. Beaucoup nous ont d'ailleurs demandés pour nous prendre en photos avec eux. Pour nous déplacer, c'était principalement à pieds mais nous prenions aussi parfois des minis vans typiques de là bas, appelés Angkot, peu chers et pratiques (par contre ils essayent beaucoup de nous arnaquer au niveau des tarifs. Nous demandions constamment aux locaux qui prenaient le bus, combien ils payaient afin de ne pas nous faire avoir!). J'ai trouvé que Bandung était une ville artistique. Quelques quartiers sont remplis de comics (les habitants adorent les Comics). 

Malheureusement, nous avons été surpris 2 fois par des tempêtes de pluies torrentielles qui nous ont empêchées de profiter pleinement de chaque moments mais heureusement cela ne durait jamais trop longtemps. Après avoir passé 1 mois au Népal (pays très très pauvre), nous avons été surpris par l'évolution de la ville de Bandung. Nous avons pu nous rendre dans 2 galeries marchandes (Paris van Java, où on retrouve des enseigne comme Burger King, Carrefour, Puma, Fila... ainsi qu'un Outlet appelé Rumah Mode, qui est pas mal pour s'y promener, cela ressemble un peu à l'outlet MacArthur de Roermond). 
A partir de Bandung, nous avons pris un Angkot jusqu'à Lembang afin de visiter le Begonia Garden. Nous avons du marcher une vingtaine de minutes à partir de l'endroit où le Angkot nous a déposés afin de nous y rendre. Le coût était de moins d'un euro par personne (par contre si vous souhaitez rentrer dans le jardin avec un appareil professionnel, vous devrez payer plus cher que l'entrée en elle même). Cela était chouette bien que très petit. Nous avons pu voir quelques lapins (nous étions en période de pâques). En plus d'un petit jardin fleuris, nous avons pu nous balader à travers un potager. 
Nous sommes aussi allés voir le floating market à Lembang où nous avons payé 6,50€ par personne mais cela en valait la peine car nous y avons passé un excellent moment! Nous avons très apprécié cet endroit où nous avons pu nous promener autour des marchands ambulants à bord de diverses barques. 





Durant nos 5 jours passés à Bandung, nous sommes aussi partis à la découverte du Kawah putih situé à Ciwidey. Nous avons de nouveau fait le trajet à bord d'un Angkot. Une fois arrivés à Ciwidey, vous devrez payer l'entrée ainsi que le trajet en wagon jusqu'au Kawah Putih. Comptez 10€ pour deux. Une fois arrivés au sommet, vous sentirez vite une odeur de souffre (oeuf pourri), vous aurez un escalier afin de vous rendre au cratère. Une fois arrivés face au Lac, nous avons vraiment été subjugués par la beauté de l'endroit! Nous étions heureux que l'endroit ne soit pas trop bondé de touristes (c'était notre plus grande crainte car cela nous aurait empêché de profiter pleinement du moment passé là bas). Beaucoup de Javanais venus d'autres régions étaient là eux aussi pour découvrir le lac et nous n'avons pas échappé aux "shootings" souvenir, posant aux côtés des Javanais. Chacun voulait sa photo devant le lac avec des petits touristes hihi! 


Après 5 jours riches en découvertes, nous avons pris le bus en direction de Pangandaran afin de profiter un peu de la plage et du calme des petites villes. Je vous en parle dans le prochain article! 

vendredi 13 octobre 2017

Confiture simplissime figues violettes et noix.

 Bonsoir à tous. Cela fait déjà un petit moment que je n'avais plus posté içi. Je vous retrouve ce soir avec une nouvelle recette ultra simple et rapide! Je vous répète à chaque article (ou presque) à quel point j'aime toutes sortes de pain, c'est pourquoi j'ai voulu confectionner une bonne confiture. Ayant récolté énormément de figues du jardin. J'ai misé pour une confiture figues et noix fraîches. Et en plus la recette est ultra simple!

Ingrédients pour 2 pots à confiture:

- 500gr de figues
- 300gr de sucre fin (vous pouvez utiliser de la confiture spécifique pour confiture)
- 100gr de noix fraîches


Préparation:

"Epluchez" les figues et coupez-les en morceaux. Les verser dans une cocotte avec le sucre et faites chauffer à feu doux. Mélangez le tout de sorte à faire fondre le sucre. Laissez cuire durant 30 minutes plus ou moins, tout en mélangeant de temps en temps pour ne pas que les morceaux de figues collent au fond de la cocotte.
Vers la fin de la cuisson, ajoutez les cerneaux de noix coupés en petits morceaux et laissez chauffer durant 5 minutes encore.

Une fois la confiture prête, versez-la dans les pots à confiture, fermez-les et retournez-les. Laissez bien refroidir. Vous pouvez la conserver à l'abri de la lumière dans un endroit sec durant 1 mois plus ou moins. Si vous désirez la conserver au frigo, attendez bien que la confiture ait totalement refroidi avant de la mettre au frais.


A déguster sur du bon pain frais, avec du fromage c'est juste excellent. Ou pour les fêtes, accompagné d'un toast au foie gras! Bon appétit à tous.

mercredi 27 septembre 2017

Homemade healthy granola.

Hello mes petits gourmands,

C'est déjà l'automne et je sais pas vous mais moi je pense déjà aux fêtes qui approchent à grand pas. Et qui dit fêtes dit plaisir culinaire. Nous avons aussi le plaisir sur Liège d'accueillir dès ce week end la foire! Malheureusement cela n'est pas très bon pour notre ligne. C'est pourquoi avant de commencer à nous laisser aller, je vous proposer un déjeuner "diététique" avec mon granola allégé. Ici je vous propose un granola simple, mais rien ne vous empêche de l’agrémenter de tout ce que vous souhaiter. Vous pouvez aussi rajouter des copeaux de chocolats ou tout autre choses gourmandes! Voici sans plus attendre la recette hyper simple;


Ingrédients:

500gr de flocons avoine épais
100gr de mélange de noix
60gr de miel
40gr d'huile de noix de coco
1 poignée de graines de courges
1 poignée de baies de goji
1 poignée de gruée de cacao


Préparation:

Préchauffez votre four à 180°C. Dans un saladier, versez vos flocons d'avoine. Concassez finement vos différentes noix (pour ma part j'ai prix des noix, noisettes, noix de cajou ainsi que des amandes). Versez les avec les flocons d'avoines. Faites chauffer un peu l'huile de noix de coco et incorporez la ainsi que le miel au mélange flocons-noix. Ajoutez les graines, les baies de goji ainsi que le grués de cacao et mélangez le tout.
Garnissez la plaque du four d'un papier sulfurisé et étalez votre préparation (sur 2cm d'épaisseur plus ou moins). Faites dorer durant 15-20 minutes (surveillez pour ne pas faire brûler).
Une fois bien doré, sortez la plaque du four et laissez refroidir.
Vous n'avez plus qu'à défaire le granola qui aura formé des pépites de flocons. Dégustez simplement avec un peu de lait ou avec du yaourt et de bons fruits!


Bon appétit!

lundi 25 septembre 2017

A la découverte du Népal Part II.

Bonsoir chers lecteurs, je vous retrouve ce soir pour le dernier article sur notre aventure au Népal. Je vous avais laissé avec l'article concernant notre trekking du tour des Annapurnas que vous pouvez retrouver içi
Après notre trekking, nous étions redescendus jusqu'à Besi Sahar où nous avions passé une nuit. Le lendemain nous avions pris un bus afin de rejoindre Pokhara. Après notre périple en montagne, nous avions décidé de nous prendre un petit hôtel un peu plus cher, proposant un bon petit déjeuner mais surtout des chambres confortables proposant une baignoire afin de bien nous relaxer 2-3 jours. Nous avons porté notre dévolu sur l'hôtel Pokhara View. Et je peux vous dire qu'après avoir passé autant de jours sans confort et sans grande hygiène. Cet hôtel vous paraît comme étant un palace. Prendre un bain chaud est devenu un luxe à nos yeux à ces instants. Nous avons pu jouir d'un balcon, ce qui est un plus pour profiter un peu de la vue. 

Le premier jour, nous voulions vraiment nous faire plaisir côté nourriture aussi. C'est pourquoi nous avons décidé de dîner au restaurant caffé concerto, situé aux abords du lac. Nous avons tout deux pris des pâtes, nous n'avons pas été déçus car cela faisait un moment que nous n'avions plus mangé de repas plus occidentaux, cependant ce n'était pas excellent comparé au prix payé pour l'endroit. Le contraste après être passé par Kathmandou et surtout après avoir passé 10 jours en montagne nous a fait plaisir! Ce côté de Pokhara est rempli de touristes car il fait agréable de se balader au bords du lac et surtout d'aller manger ou boire un verre. Vous n'avez pas là bas, le nuage de pollution recouvrant la ville comme nous avons pu le subir à Kathmandou. 
Les adresses que je vous conseille pour manger de bons petits plats népalais ou indiens et surtout à moindre coûts sont; Le Marwadi, restaurant végétarien mais vous y mangerez un des meilleurs Dal Bhat!! Les naans sont aussi excellents. Vous avez aussi The Kebab Grill, petit restaurant qui paye pas de mine, mais nous y avons très bien mangé, il se trouve près de l'hôtel Pokhara View et nous y avons mangé finalement tous les soirs pratiquement tellement nous étions satisfaits de nos repas. Le Chicken butter est absolument à tester avec un naan à l'ail ou même nature! 
Durant notre séjour nous avons décidé de nous aventurer dans le Pokhara où les touristes ne vont jamais. Le contraste est totalement surprenant. Nous avons marché une petite heure pour nous retrouver dans le cœur de la ville, dans les petits marchés et les commerces ambulants de toutes catégories. Les habitants ne sont pas habitués à voir des occidentaux dans leurs petites rues donc attendez vous à vous faire dévisager, mais ça fait partie du jeu lorsqu'on se faufilent dans les recoins des grosses villes. 

Vous avez plusieurs activités qu'il vous est possible de faire sur Pokhara. Vous avez de nombreuses agences proposant un nombre incalculables de choses à faire. Maintenant votre portefeuille en prendra un coup car ce n'est pas donné! Ce que vous pouvez faire, c'est aussi vous rendre au parc national de Chitwan, nous avons hésité avant de se dire que nous préférions faire de plus belles choses dans d'autres pays plus exotiques où nous aurions l'occasion de rencontrer des animaux comme des éléphants, dans leur espace de vies où ils sont réellement respectés et pas utilisés et maltraités à des fins économiques. 
Après  jours passés à Pokhara, nous voulions nous rendre au sud du Népal, à la frontière Indienne dans la petite ville de Birganj. Alors très honnêtement je vous DECONSEILLE fortement cette ville! Nous avons vécu un total enfer là bas. Déjà  pour arriver là, nous nous sommes fait tringballer de bus en bus, devant à chaque fois donner beaucoup d'argent. A noter que tout le trajet je me suis sentie très mal niveau intestins, je commencais une belle petite tourista (malgré le fait d'avoir fait plus qu'attention afin de ne pas l'attraper!). Arrivés là bas, nous trouvons rapidement un guesthouse, bon autant se le dire l'endroit est très sale, l'electricité se coupe plusieurs fois à notre arrivée. L'endroit est tenu par un jeune qui a à peine 16 ans. On se demande un peu où on est tombés. Pour dîner, nous avons du affronter les regards dévisageants de tous les habitants. On comprend vite qu'il ne doit pas y avoir des masses de touristes qui s'arrêtent dans cette petite ville. L'endroit où nous nous arrêtons pour manger est un total cauchemar! Mauvais, attente longue. Le serveur ne comprend rien et n'est pas en mesure de s'occuper de nous. Vraiment, je n'ai jamais vécu telle expérience dans un endroit pour manger. 

Pire après cet épisode. Alors que nous tentons de nous reposer dans notre lit en piteux état (étant plus que mal à cause de ma bactérie intestinale), nous sommes envahis (mais vraiment envahis!!) de moustiques. Vous voyez les gros moustiques genre les tigrés, et bien nous avons eu droit à ceux là. On avait beau les tuer les uns après les autres, ils revenaient sans cesse! Et pour cause, vous sortez dehors vous avez au moins 10 moustiques sur vous tant la ville en est infestée!! Nous décidons de quitter ce guesthouse car nous comprenons qu'il ne sera pas possible de fermer l’œil de la nuit dans ces conditions et nous portons vers un hôtel beaucoup plus cher mais on se dit que vu mon état, il faut absolument qu'on parvienne à passer une nuit "convenable" avant de repartir le lendemain pour Kathmandou! 

Malgré le prix élevé de la chambre où nous nous retrouvons, les moustiques sont toujours présents, prises anti-moustique, produits.. Nous avons tout essayé. Fenêtre fermée mais les moustiques se multiplient! Nous n'avons pas fermé l'oeil de la nuit et à 5h30 du matin nous décidons de déserter l'endroit et de partir sans plus attendre à la recherche d'un bus pour quitter cet enfer! Très sincèrement, si jamais l'envie vous prenait de passer par là, tracez votre chemin car je n'ai jamais vécu un tel cauchemar. Autant niveau population que nourriture, hygiène. C'est vraiment un tout!!
Nous finissons par quitter ce cauchemar et nous rendons à Kathmandou où nous finirons nos vacances. Nous avons logé à l'hôtel Wanderlust. Difficile à trouver, mais n'hésitez pas à contacter l'hôte pour qu'il vienne vous chercher au Durbar Square par exemple. L'hôtel est modeste mais comparé à ce que nous avions eu comme hôtel à notre arrivée à Kathmandou, nous nous en sommes contentés pour 10€ la nuit! Sachez que pour passer par le Durbar Square afin de vous rendre à votre hôtel, vous devrez faire à chaque fois un détour sinon on risque de vous demander 10€ par personne. Alors que très honnêtement, même si vous désirez voir "le durbar square", il n'y a pas grand chose à voir car tout est en ruine! C'est cher payé pour ce que c'est!! 

Nous sommes allés à pieds jusqu'au temple Pashupatinath où ne nous sommes pas rentrés totalement car le prix nous paraissait exorbitant pour ce que c'était! Mais nous avons pu contourner et voir une crémation en plein air. Sachez qu'ils versent les cendres des dépouilles dans la rivière. Même rivière où les enfants vont s'amuser..  

Je finirais mon article par la bonne adresse que je recommande les yeux fermés pour manger; Le Muktinath Thakali! Le service est vraiment bon et la nourriture est top pour un prix démocratique. Ce que je vous conseille de commander, ce sont les Pakoras. 
Si vous souhaitez bientôt partir au Népal et que vous avez la moindre question à laquelle je n'ai pas répondu, n'hésitez pas à me laisser un commentaire ou à me contacter par e-mail. Bonne soirées et bons voyages à tous les chanceux qui partent à l'aventure!